En3s
Formation continue > Actualités > Optimiser sa posture professionnelle : pourquoi engager cette démarche de formation ?

Optimiser sa posture professionnelle : pourquoi engager cette démarche de formation ?

Selon une étude réalisée par l’APEC en 2014, 70% des cadres alors interrogés considèrent que leur activité professionnelle nécessite de suivre au moins une formation chaque année. 50% d’entre eux avaient d’ailleurs suivi une formation au cours des deux années précédant l’enquête.

Le management et la gestion de projet sont avec les logiciels professionnels spécifiques les deux premières thématiques plébiscitées, suivis par le développement personnel.

Si pour 64% des cadres interrogés, la visée opérationnelle est importante, la majeure partie des formations suivies ne visaient pas l’acquisition de nouvelles connaissances mais l’approfondissement de savoirs déjà maîtrisés. Ce résultat est à corréler avec une autre enquête, également réalisée par l’APEC en 2014 et montrant que près de 7 cadres sur 10 estiment être des cadres experts. 78 % des dirigeants d’entreprise se perçoivent comme tel et 83% des tops managers. Les domaines d’expertises sont variés : technique, mais également sectorielle ou managériale. Si la notion d’expertise recouvre différentes acceptions, beaucoup de cadres lient expertise et expérience, l’une n’allant pas sans l’autre.

Dans ce contexte, une formation visant l’optimisation de la posture professionnelle répond à bon nombre de préoccupations. Au sens propre, la posture est « une position du corps ou d’une de ses parties dans l’espace. » Lorsqu’on évoque la posture professionnelle, c’est du sens figuré qu’il est question ; « l’état dans lequel se trouve une personne par rapport à sa situation sociale (être en bonne posture par rapport au pouvoir public) et par extension, le jeu de rôle qu’implique la vie publique et notamment professionnelle. » La posture est alors une attitude, un comportement, une ligne de conduite (dans laquelle le « corporel » n’est d’ailleurs pas exempt de tout effet).

La posture des cadres stratégiques et dirigeants est particulièrement complexe. « Supers manager » charismatiques, confiants et rassurants, ceux-sont de véritables entrepreneurs, qui aiment innover, expérimenter de nouvelles voies. Dotés d’une vraie vision pour leur direction ou leur service, courageux dans leurs prises de décisions, ils savent articuler le stratégique et l’opérationnel et composer avec l’environnement et les contraintes.
A moins d’être un soupçon mégalomane, la description a de quoi donner le vertige.

De façon plus pragmatique, la posture est bien à la croisée entre ce qui est attendu par le rôle social et la personne dans sa spontanéité naturelle. Si elle se travaille, elle nécessite également une bonne connaissance de soi et un « self-respect, » au risque de tomber dans la dissonance, le masque et, pour le coup, l’imposture. La juste posture nécessite des compétences, une vision stratégique, une implication sans faille et beaucoup de savoir-être. La plupart de ces éléments se travaillent, se renforcent.

L’EN3S vous propose trois formations à destination des cadres supérieurs, agents de direction et agents comptables. Par petits groupes, limités à une dizaine d’auditeurs, ces sessions sont l’occasion de prendre du recul sur ses pratiques, poser sa « to-do-list » et repartir avec le sentiment de maîtriser son activité.
Quelles que soient les problématiques rencontrées (management d’équipe, management ascendant, organisation personnelle, …), elles font l’objet d’un accueil bienveillant et sont mises en travail, par le binôme de formateurs d’une part, et le groupe de stagiaires d’autre part.

Cette formation intègre en effet une dose de co-développement pour s’enrichir et alimenter l’intelligence du groupe et acquérir la méthode en vue d’un transfert en situation professionnelle.
Une seule condition : être prêt à s’investir personnellement dans les échanges et accepter la remise en question. Par ailleurs, ces formations s’adressent plutôt à des personnes en poste et exerçant une position managériale depuis plusieurs années.

Ceux sont encore les stagiaires qui en parlent le mieux, voici quelques extraits des précédentes évaluations :

 

 

Article préparé par Anne-Clémence VALETTE, responsable de projets