En3s
Formation continue > Actualites > Focus sur la politique d’évaluation des formations EN3S - décembre 2016

Focus sur la politique d’évaluation des formations EN3S - décembre 2016

La loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratisation sociale du 5 mars 2014 introduit la notion de qualité dans la réglementation de la formation professionnelle. En faisant « du recueil et de la prise en compte des appréciations des bénéficiaires de formation » un des critères auxquels les organismes de formation et les financeurs devront veiller, elle érige l’évaluation par le stagiaire en indicateur qualité privilégié.

« Soucieuse de l’amélioration continue de nos prestations et afin de répondre au mieux à vos attentes, l’EN3S souhaite recueillir votre avis sur la formation que vous avez suivie. » Cette petite phrase d’accueil introduit la quinzaine de questions qui composent le questionnaire « à chaud, » systématiquement adressé aux stagiaires de formation continue.

Conditions logistiques, atteinte des objectifs de formation, satisfaction à l’égard du contenu, des intervenants…, tout y passe ! Mais qui ne s’est jamais demandé à quoi pouvait bien servir ces questions ?

Peut-être ne l’avez-vous pas remarqué mais la direction de la formation continue a entrepris en 2016 un important remaniement de ses questionnaires. Il s’agissait de mieux cibler dans ses questions les items que l’Ecole cherche à évaluer. Petit focus sur ce qui se cache derrière ces questionnaires d’évaluation nouvelle mouture…

 

Le responsable de projet en charge de la formation tout d’abord, la direction générale ensuite et les intervenants pour finir.

Pour le responsable de projet, le questionnaire vient corroborer, compléter ou parfois infirmer les premiers éléments d’évaluations recueillis en fin de session. En ce sens, il est important que les questionnaires adressés à chaque stagiaire trouvent une réponse rapide et à peu près simultanée.

C’est pour cela que l’Ecole vous relance activement dans les trois semaines qui suivent la session. Ces relances garantissent une homogénéité de l’objet évalué (évaluation à chaud). Passé ces trois relances, une synthèse des questionnaires est émise et vos remarques ne peuvent plus être prises en compte.

 

La satisfaction globale, tout d’abord ou « note de cœur » a été revue pour permettre une plus grande exhaustivité des points de vue. Il s’agit de la note que vous attribuez aux sessions en tout début de questionnaire. L’EN3S y a intégré le 0, afin de pouvoir traduire l’ensemble des points de vus et de ne pas biaiser les réponses.

Vous pouvez maintenant noter les formations de 0 à 10, mais qui sait qu’un des indicateurs COG de l’Ecole porte sur l’atteinte d’une moyenne de 8 ?

Subjective par nature, cette note, traduit l’état émotionnel dans lequel vous êtes à l’issue de la formation. Celui-là même qui transparaîtra lorsque vous en ferez le récit à vos collègues. C’est donc un élément d’information précieux pour la Formation continue, même si il faut noter que certains paramètres annexes ou hors du contrôle de l’Ecole vont pouvoir aussi l’influencer (accessibilité d’un lieu de restauration…). En 2015, la moyenne pondérée de la Direction de la Formation Continue se situait à 8,10.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au-delà de l’atteinte d’un indicateur de performance, les questionnaires sont précieux pour faire évoluer les contenus de formation. Sur ce point, ceux sont vos verbatims qui retiennent toute l’attention de l’équipe pédagogique. L’anonymat est strictement respecté, à regret bien souvent quand il ne permet pas d’échanger avec des auditeurs mécontents sur leurs attentes et les solutions qui pourraient leur être proposées.

Anonymes ou non, l’EN3S s’efforce de comprendre vos commentaires, et d’en tenir compte pour faire évoluer la formation… Ou pas… Si l’Ecole n’hésite pas à faire évoluer son offre de lorsque les évaluations en traduisent le besoin, elle n’oublie pas que former n’est pas seulement satisfaire et qu’une formation peut parfois déranger, déplaire pour atteindre son objectif ultérieurement.

Voilà qui pose la question de l’évaluation de l’impact des formations.
« En quoi cette formation vous sera-t-elle utile dans un futur proche ? » Cette question, qui vient presque clore le questionnaire, est un ajout récent qui permet d’amorcer une évaluation de l’impact de la formation. Nul doute que la Formation continue sera particulièrement attentive à vos réponses sur ce point, la transformation des pratiques professionnelles demeurant l’objectif essentiel de toute formation continue, avec, à la clef, gain d’efficience personnel, bien-être au travail et performance de l’Institution.