En3s
Formation continue > Actualités > Bilan intra Cnamts : Comprendre et accompagner les établissements de santé - Décembre 2017

Bilan intra Cnamts : Comprendre et accompagner les établissements de santé - Décembre 2017

Ce mois-ci découvrez le bilan de l’intra Comprendre et accompagner les établissements de santé qui a été mis en place avec la Cnamts début 2017.

En partenariat avec l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) et l’Agence nationale d’appui à la performance (Anap), l’EN3S propose aux directeurs, praticiens conseils ainsi qu’aux agents de direction et cadres en charge des relations avec l’hôpital dans le réseau de l’Assurance maladie, des formations permettant de renforcer leurs connaissances sur l’hôpital, sa gouvernance et ses enjeux.

Florence Lalardrie, responsable-adjoint DDGOS/DOS/DHOSPI à la Cnamts et pilote de cette formation a accepté de répondre à quelques questions sur le sujet.

 1- Rappeler nous dans quel contexte la Cnamts a-t-elle fait appel à l’EN3S ?

 La Cnamts a sollicité l’EN3S pour concevoir et mettre en œuvre plusieurs dispositifs de formation dans le but d’accroitre la professionnalisation de son réseau dans ses relations avec les établissements de santé.

Il s’agit d’une orientation stratégique qui vise à mieux positionner l’Assurance maladie dans son rôle de régulateur compte-tenu des nouveaux modes d’actions que nécessitent le plan ONDAM et la dynamique de contractualisation avec les établissements et les ARS. Cette ambition a rencontré un besoin également exprimé par le réseau, comme l’a montré la mission déléguée 18, qui souhaite déployer des ressources d’expertise et de compétences renforcées en vue d’affronter ces nouveaux enjeux. Ces projets de formation ont été construits et mis en œuvre sur un mode partenarial et éminemment transversal puisqu’ils ont été montés en collaboration étroite avec l’EN3S et avec plusieurs directions et départements de la Cnamts : le département Formation de la DRHEP, le département de l’hospitalisation de la DDGOS et le département gestion du risque de la DDO.


2- Quels sont les différents modules de formation de cet intra ?

 La Cnamts a ainsi piloté avec l’aide et l’appui de l’EN3S l’élaboration d’un vaste programme de formation qui recouvre plusieurs parcours :

- Le premier a été construit à destination des représentants des caisses primaires et ELSM au sein des conseils de surveillance et CME des établissements de santé : mieux connaître le rôle de ces instances et maîtriser l’organisation de la gouvernance hospitalière sont la finalité de ces formations organisées par l’EN3S en partenariat avec l’EHESP et délivrées par des professionnels hospitaliers ayant une expérience de terrain, directeurs et présidents de CME.
- Le deuxième parcours a été organisé dans l’objectif d’apporter les clés de compréhension du fonctionnement et de l’organisation hospitalière et médico-sociale aux membres du réseau chargés des relations avec les établissements. Réparties en six modules, ces formations permettent de mieux appréhender et de mieux comprendre le système de santé hospitalier, ses modalités de gestion financière et les enjeux d’amélioration de la performance ainsi que ceux liés à la contractualisation.

Le sixième et dernier module programmé en janvier 2018 sera consacré aux établissements sociaux qui connaissent eux aussi des évolutions profondes. Pour l’année 2017 cela représente au total 27 sessions pour les 5 permiers modules.


3- Des formations en présentiels et en e-learning ont été mises en place. Quels étaient les avantages pour vous ? Combien de personnes ont suivi ces formations ?

Afin de privilégier l’interactivité et les échanges avec les intervenants, des sessions par petits groupes de 20 à 25 stagiaires ont été organisées. Six sessions se sont ainsi déroulées dans le cadre du premier parcours consacré à la gouvernance hospitalière permettant à 140 représentants de l’Assurance maladie au sein des conseils de surveillance et Commissions Médicales d’Etablissement d’acquérir les compétences utiles à leur rôle au sein de ces instances.

Pour le deuxième parcours et compte-tenu du nombre de personnes potentiellement intéressées, différentes modalités ont été mises en œuvre soit sous forme de formations en présentiel soit sous forme de formation en e-learning, les thèmes étant communs. Les formations en présentiel ont été proposées en priorité aux membres des pôles régionaux d’expertise hospitalière. Deux à cinq représentants de ces pôles par région soit au total soixante personnes ont ainsi pu bénéficier de sessions de formation intensives en présentiel à raison de vingt jours de formation au total répartis sur les six modules. Pour ces sessions également organisées par groupes de taille réduite, la présence d’intervenants issus du monde hospitalier a permis de dépasser les apprentissages théoriques pour mieux appréhender les réalités de terrain.

360 managers et agents de direction sont par ailleurs inscrits à la plateforme d’e-learning créée à cet effet par l’EHESP dans le cadre de la convention passée avec l’EN3S. Ces différents modules sont suivis de manière assez inégale mais il reste encore du temps aux personnes inscrites pour achever et valider leurs sessions d’e-learning qui doivent être considérées comme de véritables formations.

Nous avons par ailleurs fait l’expérience d’une formation au dialogue de gestion et à la contractualisation ouverte aux représentants des caisses primaires et ELSM dont l’évaluation nous sera tout à fait utile pour réfléchir aux accompagnements à mettre en place dans l’avenir.

4- Pour conclure, quel bilan faites-vous de cette formation ?

Je préfère parler en priorité du bilan qu’en font les stagiaires eux-mêmes qui est en très grande majorité celui d’un intérêt soutenu et d’une grande satisfaction. Comme je l’ai dit, on note une forte appétence pour les contacts et les échanges avec des décideurs hospitaliers et les expériences de terrain. Le souhait d’une réflexion partagée avec la Cnamts sur le positionnement de l’Assurance maladie est également exprimé.

Pour ce qui concerne la Cnamts, nous sommes très satisfaits de la façon dont ces dispositifs de formation se sont mis en place et déroulés tant sur le plan pédagogique que logistique. L’attention et le suivi très professionnels que l’EN3S y a apportés, en contact permanent avec la Cnamts y est bien sûr pour beaucoup. L’ouverture et la capacité de l’EN3S à construire des accords de partenariat notamment avec l’EHESP ou encore à passer des marchés de prestations par exemple avec le CNEH ont été appréciées et très utiles.

Notre objectif est de pérenniser ces dispositifs de formation et de collaboration avec l’EN3S dans la durée afin d’aider le réseau à consolider son rôle et ses leviers d’actions dans un partenariat avec les établissements de santé. La construction de nouvelles offres pour 2018 est donc en cours.

 

Retrouvez également l’interview d’Éric Le Boulaire, directeur délégué à la Cnamts qui avait accepté de répondre à nos questions sur le lancement de cet intra au mois de Février 2017.